Petits conseils de diffusion sur YouTube

Petits conseils de diffusion sur YouTube

72h de vidéo ajoutées chaque minute...

Bienvenue dans le monde impitoyable de YouTube. La guerre de l'attention fait rage et 80% du trafic web est désormais vidéo. Le temps de cerveau disponible des internautes est si réduit qu'il faut redoubler d'efforts, de techniques et d'imagination.

Quelques conseils de base permettent de se démarquer et d'éviter que votre marque ne tombe dans l’oubli. Laissez-vous guider !   

Mots barbares expliqués en moins de 2 minutes

Homme avec carnet sur son visage Photo gratuit

 

Le SEM (Search Engine Marketing) désigne les techniques utilisées pour optimiser la visibilité d’une entité sur internet. Il regroupe le SEO (Search Engine Optimization) et le SEA (Search Engine Advertising). Ces acronymes, compliqués de prime abord, cachent des concepts d’une simplicité enfantine. Voici le topo :

SEO : c’est tout simplement le référencement naturel sur internet composé de 3 piliers, la technique, le contenu et la popularité.

La technique (ou off-page), c’est le fait de séduire les robots de Google. Il faut leur faciliter la tâche pour qu’ils puissent parcourir votre site sans problème.

Le contenu (on-page) représente ce qu’il y a sur la page, les éléments qui composent votre site, visibles ou non. Dans le cas de YouTube, il représente le coeur du site (vidéos, miniatures, descriptions, titres…).

La popularité ou Netlinking décrit les liens entrants, ce sont les liens qui mènent à votre site et leur pertinence. Plus le nombre de liens menant à votre site sera important, mieux il sera référencé.

 

SEA : c’est le référencement payant. Les annonces sponsorisées que vous trouvez sur Google en sont le fruit. Pour certaines plateformes, le SEA devient un prérequis pour les nouveaux entrants.

Les impressions organiques (via le SEO) sont de plus en plus difficiles à obtenir. Rien de tel qu’un petit coup de pouce de Google pour être mieux référencé, n’est-ce pas ? Après tout, Google génère 80% de ses revenus via la publicité et c’est 95% pour Facebook !

Sur YouTube, différentes techniques sont possibles : promouvoir vos vidéos grâce à Google AdWords. Définissez votre budget, la durée de la campagne, le profil de votre cible etc... c'est un outil très complet. Mois après mois, la stratégie s'affine. Bien orchestrées, ces campagnes accéléreront votre succès sur le web.

Vous pouvez également solliciter des influenceurs pour leur faire tester vos produits, ou encore construire une campagne avec un YouTuber qui a déjà sa communauté. Veillez à toujours véhiculer des valeurs d'honnêteté et de service, ou mieux de bienveillance, car le succès d'une campagne en dépend, ou l'echec. Gérée comme un partenariat intégré, ce type d'opération peut durablement enrichir/renforcer la relation du YouTuber avec votre marque et donc avec sa communauté.

 

En résumé :

SEM = SEO + SEA

SEO = référencement naturel, ses 3 piliers (technique, contenu, popularité)

SEA = référencement payant

STEP BY STEP

 Views no Youtube - SEO para vídeos

 

 

  1. Votre stratégie digitale vidéo

 

 

Le public sur YouTube recherche à se divertir par la vidéo, il souhaite vivre un moment sympa, exaltant, drôle, enthousiasmant ou/et inspirant. Le ton doit être léger et surtout, le temps alloué à chaque session vidéo, pas "trop long" (2 à 10minutes). 

Vous savez surement que les thématiques les plus recherchées, donc les vidéos les plus consommées relèvent de l’humour, des jeux vidéos, du lifestyle (diy, mode, beauté, art de vivre, bien être), du sport et de la culture.

Votre public doit s'identifier au propos/sujet de votre vidéo/chaîne. En clair, vous devez réussir à instituer votre territoire de marque tout en intéressant votre audience. D'autant plus qu'un propos trop "push", trop pub, tuera votre rêve dans l’oeuf.

Suivez la stratégie des 3H pour votre ligne éditoriale, HERO, HELP, HUB :

HERO : ce sont les 2 ou 3 vidéos que vous sortirez dans l’année. Vous devez marquer le coup avec des moyens de production supérieurs à vos autres vidéos. Il s’agit ici de faire le Buzz, il faut générer du contenu viral. C’est grâce à ces vidéos que les gens vont venir pour la première fois sur votre chaîne. Vous devez déclencher LE coup de coeur pour votre marque.

Faites rire, étonnez ou plus encore, choquez, soyez sensationnels ou juste émouvant, simplement humain... Tout doit être fait pour que celui qui regarde cette vidéo s'en souvienne, la partage à ses amis, la commente (en savoir + sur le call-to-action ou appel au partage en fin d'article).

HELP (ou HYGIÈNE) : le contenu HELP permet de véhiculer votre savoir-faire. C’est aussi le moment de répondre aux questions, interrogations et critiques de votre audience, mais aussi de renforcer votre positionnement.

N’oubliez pas que YouTube est le 2ème moteur de recherche le plus utilisé. Vous devez connaître votre audience et ses besoins. Beaucoup de personnes utilisent YouTube pour trouver des réponses à leurs questions... et des questions, vous en avez de toutes sortes, allant des plus légitimes aux plus farfelues : Comment installer du parquet, comment nettoyer mon ordinateur, comment être beau en 5 étapes (si, si, cette recherche existe).

Utilisez cela à votre avantage, offrez des conseils dans votre domaine d’expertise sans pour autant tomber dans l’auto-promotion. Plus vous servirez votre audience, plus vous gagnerez en visibilité. L'objectif du contenu HELP est donc d'améliorer votre référencement, votre légitimité sur la plateforme et d'attirer des nouveaux abonnés!

HUB : Maintenant, il faut fidéliser le noyau dur de votre audience, les viewers qui vous ont découvert grâce à vos contenus HERO et HELP. Votre territoire de marque vous permet d'aller sur un certain nombre de sujets et de formats. Votre communauté d'intérêt doit grandir dans une logique de rendez-vous réguliers.

Attention, il ne s’agit pas de réaliser une vidéo promotionnelle! Imaginons que vous vendiez du saucisson… pourquoi pas une vidéo "dégustation" d'un plateau de charcuterie et vin ?

 

FAQ, sketchs, DIY (Do It Yourself), challenges, vlogs, micro-trottoirs, hauls, unboxings… Divertissante, récréative et créative... pensez votre chaîne YouTube afin qu'elle créer un lien singulier entre vous et les viewers.

 

 

       2. Organisez votre chaîne

 

 

Le nom de votre chaine doit envoyer un message clair. Imaginez que YouTube est une gigantesque allée promotionnelle d'un supermarché. Il doit être explicite et reconnaissable. Prenez le temps nécessaire, benchez les acteurs référents sur vos sujets et d'autres, testez vos idées auprès de votre eco-système (proches, partenaires, clients...).

La bannière : elle est très importante, elle doit attirer le regard pour séduire ceux qui auront cliqué sur votre chaîne. Appliquez-vous pour créer un/des visuels qui vous ressemble(nt). Faites quelque chose de simple, évitez les détails superflus. Le format de la bannière est de 2560x423 pixels (ordinateur).

L’image de profil : adaptez vous choisissez quelque chose qui vous ressemble, c’est un peu comme votre signature. Le format est carré, 98x98 pixels (nb. Vous pouvez importer vos images en 800x800 pixels, YouTube redimensionnera).

La vidéo vitrine : la vidéo de présentation/introduction sera épinglé en haut de la page d’accueil de votre chaine. Elle doit être accrocheuse et engageante. En quelques secondes, le visiteurs doit comprendre ce qu'il va trouver sur votre chaîne.

Les playlists : organisez vos vidéos à l’aide des playlists. Vos abonnés et visiteurs non abonnés s’y retrouveront plus facilement. Organisez vos playlists en fonction de leurs thématiques et de leurs contenus.

 

 

       3. Lancez votre vidéo

 

 

Le titre de votre vidéo: il doit être simple, compréhensible et refléter le contenu de la vidéo. 

Description : faites une description précise. Les phrases doivent être simples et faire apparaître les mots clefs qui soutiennent vos messages. N’oubliez pas de laisser des liens menant à vos réseaux sociaux. Vous pouvez paramétrer une partie de votre description pour qu’elle apparaisse sur toutes vos vidéos .

La miniature (ou vignette) de la vidéo : c’est ce qui déclenche l'envie de regarder une vidéo. Elle doit être simple, plutôt colorée, avec un minimum de texte et facile à lire. Elle doit bien entendu refléter le contenu de la vidéo car le clickbait (appât à clics littéralement) est très mal vu par les utilisateurs. La miniature est un élément à ne surtout pas laisser de côté, elle permet d’attirer de nouvelles venues.

Endcards : utilisez les endcards à la fin de chacune de vos vidéos et redirigez vos viewers vers d’autres vidéos de la chaîne.

Call to action : n’oubliez pas d’encourager les likes, les commentaires et les abonnements dans vos vidéos. Faites-le de manière naturelle sans trop insister. Affichez les réseaux sur lesquels vous êtes présent pour développer une stratégie omni-channel et créer une synergie entre vos réseaux.

 

À BIENTÔT SUR YOUTUBE :)

Un article d'Antoine et Amandine

 

En savoir + 

contact

Amandine Galliou, directrice de clientèle

agalliou@lbgroupe.com

02 97 59 21 81  - 07 69 39 39 93 

sources

-quelques chiffres (1), (2)

-Visuel synthétique

-SEM 

-SEO

-3H 

-Stratégie YouTube

Retour